Créée en 1968, ouverte à tous sans distinction, la Fédération France-Québec / francophonie regroupe plusieurs milliers d’adhérents répartis dans une soixantaine d’associations en régions et membres associés. La Fédération France-Québec / francophonie coordonne l’ensemble des actions et des activités qui intéressent le réseau et un large public. Elle assure également la liaison avec les autres partenaires de la coopération franco-québécoise.

 

Faire connaître et aimer le Québec en France, développer l’amitié et les liens entre les deux pays : telle est la raison d’être du réseau-passion qu’est la Fédération France-Québec / francophonie. Les racines communes des deux nations, la langue française ainsi que les valeurs partagées et les cultures francophones induisent une solidarité spécifique avec le peuple québécois.

 

L’assemblée générale : elle adopte les grandes orientations de la Fédération. Ouverte à tous les adhérents, elle est organisée chaque printemps par une association régionale dans une ville de France différente.

Le conseil national : renouvelé par tiers en assemblée générale, il se compose de membres élus pour trois ans. Le conseil d’administration est chargé d’appliquer les résolutions de l’assemblée et de discuter puis voter les propositions des autres organes de la Fédération. Il se réunit au minimum trois fois par an, dont une fois avec les présidents des associations régionales.

Le bureau national : élu parmi les membres du conseil d’administration, son rôle consiste à mettre en œuvre la politique générale de France-Québec.

Le siège national : il assure la coordination avec les élus et les associations régionales, la gestion administrative générale, l’organisation des échanges et autres actions décidées par le conseil d’administration. Le siège national est constitué d’une équipe franco-québécoise.

Par leur ampleur et leurs initiatives, la fédération France-Québec / francophonie et sa jumelle d’outre-Atlantique Québec-France témoignent du formidable essor des relations franco-québécoises depuis cinq décennies. Elles font vivre, au niveau des populations, les liens directs et privilégiés dont se félicitent, à juste titre, tous les gouvernements successifs des deux pays, quelle que soit leur famille politique. Le comité de parrainage de France-Québec illustre d’ailleurs ce consensus.