Présentation

Depuis 1998, le Prix littéraire France-Québec souligne l’excellence du roman contemporain québécois en récompensant chaque année l’un de ses auteurs. Voué à la promotion et à la diffusion en France de la meilleure littérature québécoise, ce prix poursuit dans le domaine culturel la mission que s’est donnée il y a plus de 40 ans la Fédération France-Québec / francophonie (FFQ-F) : faire découvrir et aimer les spécificités de cette nation francophone d’Amérique.

Grâce aux efforts conjoints et aux contributions augmentées de la Délégation générale du Québec à Paris, de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), du ministère des Relations internationales du Québec, du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Fédération France-Québec / francophonie, la dotation du prix s’élève à 5000 euros.

Une tournée littéraire organisée avec l’appui de l’Association internationale des études québécoises (AIEQ) permet d’en prolonger l’esprit. Elle favorise les rencontres entre les auteurs et auteures québécois, les adhérents de la FFQ-F et les lecteurs français, dont notamment de nombreux lycéens et étudiants. Le réseau de la FFQ-F se mobilise afin de promouvoir le travail du lauréat et de lui permettre de vivre une expérience unique d’échanges avec les lecteurs. Une chance unique de reconnaissance de son œuvre sur tout le territoire français !

trait

Prix littéraire France-Québec 2021 Les trois finalistes dévoilés

Paris, Dimanche 30 Mai 2021

La Fédération France-Québec / francophonie dévoile les trois finalistes du Prix littéraire France-Québec.

  • Mon frère Paul de Marité Villeneuve (Edition Del Busso),
  • Théo à jamais de Louise Dupré (Edition Héliotrope),
  • L’œil de Jupiter de Tristan Malavoy ( Edition Boréal),

Sous la supervision du « Binôme » du Prix littéraire, la sélection fut réalisée par quatre professionnels du milieu littéraire français et québécois (critiques littéraires, libraires, écrivains, journalistes, professeurs de français et/ou de littérature) et par six comités de lecture issus d’une régionale composée d’une douzaine de lecteurs.

Depuis 1998, le Prix littéraire France-Québec souligne l’excellence du roman contemporain québécois en récompensant chaque année l’un de ses auteurs. Voué à la promotion et à la diffusion en France de la meilleure littérature québécoise, ce prix poursuit dans le domaine culturel la mission que s’est donnée il y a plus de 40 ans la Fédération France-Québec / francophonie (FFQ-F) : faire de couvrir et aimer les spécificités de cette nation francophone d’Amérique.

Grâce aux efforts conjoints et aux contributions augmentées de la Délégation générale du Québec à Paris, de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), du ministère des Relations internationales du Québec, du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Fédération France-Québec/ francophonie, la dotation du prix s’élève à 5000 euros.

De début juin au 14 novembre 2021, les lecteurs des Régionales adhérents ou non-adhérents, communiquent avec l’association affiliée à la FFQ-F de leur région afin de participer à la lecture des trois romans finalistes.

L’annonce du Lauréat au Prix France Que bec sera faite le 17 novembre 2021.

Contact : Christine VAIZIAN et Laurence SIMONIN, binôme délégué du Prix Littéraire France Québec

prixlitteraire@francequebec.fr


trait

La Fédération France-Québec / francophonie dévoile sa liste des sept romans présélectionnés pour le Prix littéraire France-Québec.

Malgré l’annulation du Salon Livre Paris, nous vous confirmons que les noms des trois finalistes seront divulgués le 30 mai 2021 sur le site.

 

Les sept romans, présélectionnés pour le Prix littéraire France-Québec 2021, sont :

  • Mon frère Paul de Marité Villeneuve (Edition Del Busso),
  • Théo à jamais de Louise Dupré (Edition Héliotrope),
  • La robe sans corps de Clairé Hélie (Edition Les Herbes Rouges),
  • Nos forêts intérieures de Julie Dugal (Edition Marchand de feuilles),
  • L’œil de Jupiter de Tristan Malavoy ( Edition Boréal),
  • Les crépuscules de la Yellowstone de Louis Hamelin ( Edition Boréal),
  • Trois réveils de Catherine Perrin (Edition XYZ).

Le jury était composé de sept personnes issues de trois régionales, d’un représentant de la Librairie du Québec à Paris, et d’un second libraire, d’un représentant du Réseau Québec France et d’un professionnel de littérature.

Fin Mai 2021, sous la supervision du «Binôme» du Prix littéraire, la sélection sera réalisée par quatre professionnels du milieu littéraire français et québécois (critiques littéraires, libraires, écrivains, journalistes, professeurs de français et/ou de littérature) et par six comités de lecture issus d’une régionale composée d’une douzaine de lecteurs.

Tous s’engagent à lire les sept livres présélectionnés et a donner leur choix des trois livres qui seront retenus pour les futurs lecteurs en régions françaises.

Doté d’une bourse de 5 000 €, le Prix littéraire France-Québec offre aussi à l’auteur l’occasion de rencontrer son lectorat lors d’une tournée littéraire en France organisée par le réseau dé la Fédération France-Québec / francophonie à travers les lycées, librairies, médiathèques, etc.

Créée en 1998, le Prix littéraire France-Québec est une initiative de la Fédération France-Québec / francophonie, soutenue par la Délégation générale du Québec en France, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, le ministère de la Culture et des Communications du Québec, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, l’Association internationale des études québécoises et le Consulat général de France à Québec.

Son objectif est de contribuer à la promotion en France de la littérature québecoise et de favoriser la rencontre et les échanges entre les auteurs québécois et les lecteurs français.

Contact : Christine VAIZIAN et Laurence SIMONIN, binôme délégué du Prix Littéraire France Québec
prixlitteraire@francequebec.fr

trait

PRIX LITTÉRAIRE FRANCE-QUÉBEC 2021 – Une nouvelle équipe…

Christine VAIZIAN, Déléguée du Prix Littéraire France Québec 2021

 

Christine VAIZIAN, Déléguée du Prix Littéraire France Québec
Passionnée de littérature et auteur de polar –  sélection du comité de lecture du 29 ème Salon des écrivains en Provence à Fuveau (2018) et invitée au Salon du livre Armen’livres à Alfortville en 2018.Nouveau polar (en cours de rédaction) basé sur une enquête policière à Montréal. Rédactrice de la dictée francophone des scolaires 2019 sous le pseudonyme de Chris Johansson et des adultes pour 2020 (annulée) Membre du cercle de lecture de Gard Québec depuis 2019 (rencontre avec Stéphane BACON neveu de la poétesse Joséphine BACON ; présentation de mon polar « L’inconnue de Yerevan » publié en 2018).

 

Laurence SIMONIN, Déléguée Adjointe du Prix Littéraire France Québec

Laurence SIMONIN, Déléguée Adjointe du Prix Littéraire France Québec
Elue depuis 9 ans secrétaire générale de Gard-Québec où j’ai intégré en 2019 le cercle littéraire Montcalm, j’ai une passion pour les récits historiques et de voyages. De mon enfance passée en Tunisie, j’ai gardé le goût pour les œuvres d’Albert Camus en tant qu’humaniste ainsi que de Raymond Aron en tant que philosophe-penseur des relations internationales.Cette passion de la langue française a permis la rencontre de Stéphane Bacon, neveu de la poétesse innue Joséphine Bacon, ainsi que de l’écrivain franco-tunisien Hubert Haddad (membre du jury des Cinq Continents de la franco-phonie) en 2019 à la librairie Le Grain des mots à Montpellier. Dans le cadre des Matins Francophones à Paris début Février 2020, ce dernier a accepté de contribuer à la rédaction avec Christine VAIZIAN, adhérente de Gard Québec, du paragraphe sur la Tunisie dans le cadre de la dictée francophone.

 

 

Règlement du Prix Littéraire France-Québec 2021

Contact de presse

prixlitteraire@francequebec.fr

trait

Tous les articles :

Prix littéraire 2020Prix littéraire 2019Prix littéraire 2018Prix littéraire 2017Prix littéraire 2016

Prix littéraire 2015Prix littéraire 2014Prix littéraire 2013Prix littéraire 2012

trait

Les lauréats depuis 1998

Prix 2020 – Michel Jean pour Kukum aux éditions aux Éditions Libre Expression et en France aux éditions Dépaysage.

Prix 2019 – Matthieu Simard pour Les Écrivements aux éditions Alto en 2018.

Prix 2018 – Éric Plamondon pour Taqawan aux éditions Le Quartanier en 2017 et Quidam en 2018.

Prix 2017 – Christian Guay-Poliquin pour Le poids de la neige aux éditions La Peuplade en 2016.

Prix 2016 – Anaïs Barbeau-Lavalette pour La femme qui fuit paru aux éditions Marchand de feuilles en 2015.

Prix 2015 – Biz pour Mort-Terrain paru aux éditions Leméac en 2014.

Prix 2014 – Catherine Leroux pour Le mur mitoyen paru aux éditions Alto en 2013.

Prix 2013 – Marie-Hélène Poitras pour Griffintown paru aux éditions Alto en 2012.

Prix 2012 – Jocelyne Saucier pour Il pleuvait des oiseaux paru aux éditions XYZ en 2011.

Prix 2011 – Lucie Lachapelle pour Rivière Mékiskan paru aux éditions XYZ en 2010.

Prix 2010 – Michelle Plomer pour HKPQ paru aux éditions Marchand de feuilles en 2009.

Prix 2009 – Marie-Christine Bernard pour Mademoiselle Personne paru aux éditions Hurtubise en 2008.

Prix 2008 – Christine Eddie pour Les Carnets de Douglas paru aux éditions Alto en 2007.

Prix 2007 – Myriam Beaudoin pour Hadassa paru chez Leméac 2006.

Prix 2006 – Sergio Kokis pour La Gare paru aux éditions XYZ en 2005.

Prix 2005 – Jean BARBE pour Comment devenir un monstre paru chez Leméac en 2004.

Prix 2004 – Jean Lemieux pour On finit toujours par payer paru aux éditions de la Courte échelle en 2003.

Prix 2003 – Esther Croft pour De belles paroles paru aux éditions XYZ en 2002.

Prix 2002 – Guillaume Vigneault pour Chercher le vent paru aux éditions Boréal en 2001.

Prix 2001 – Micheline Lafrance pour Le don d’Auguste paru aux éditions XYZ en 2000.

Prix 2000 – Christiane Duchesne pour L’Homme des silences paru aux éditions Boréal en 1999.

Prix 1999 – Abla Farhoud pour Le bonheur à la queue glissante paru aux éditions Boréal 1998.

Prix 1998 – Bruno Hébert pour C’est pas moi je le jure paru aux éditions Boréal en 1997.