Lauréate 2012 du Prix littéraire France-Québec

Jocelyne Saucier, Il pleuvait des oiseaux (XYZ)

Résumé du roman

29 juillet 1916. Dans les forêts du Nord ontarien, les flammes prennent de l’ampleur. Le brasier sera bientôt connu sous le nom de Grand Feu de Matheson, l’un des feux qui ont ravagé la province au début du 20e siècle. Ce jour-là, le jeune Boychuck échappera de peu à la mort, et sera marqué à jamais par le spectacle de son coin de pays carbonisé. Bien des décennies plus tard, une photographe s’intéressera aux rescapés de ces Grands feux et fera la connaissance de très vieux ermites reclus au fond des bois et épris de liberté. D’autres écorchés traverseront cette histoire de survivance et de dignité qui nous prouve que l’amour, tout comme l’espérance et le désir de liberté, n’a pas d’âge.

Le roman Il pleuvait des oiseaux a également valu à Jocelyne Saucier les prix suivants : le Prix des cinq continents de la francophonie, le Prix littéraire des collégiens et le Prix Ringuet décerné par l’Académie des lettres du Québec.