Le rappeur français Passi  sera l’invité d’honneur de la finale qui aura lieu le 19 avril au Sentier des Halles. Les billets sont en vente sur le site de la FNAC.

Quinze associations régionales ont procédé ou procéderont à la sélection d’un slameur, qui courra la chance de gagner un vol aller-retour pour le Québec. Les 15 finalistes auront jusqu’au 5 avril 2013 pour faire parvenir par courriel au siège national leur dossier (photo, biographie et fiche d’inscription). La fiche d’inscription et le règlement du concours sont disponibles ci-dessous en téléchargement. La finale nationale aura lieu au Sentier des Halles de Paris le vendredi 19 avril 2013. Elle sera animée par le Québécois David Goudreault, champion du monde de slam et parrain de l’événement, et se déroulera en présence du délégué général du Québec en France, M. Michel Robitaille, et d’un invité d’honneur, le rappeur français Passi. Toute personne qui souhaite assister à la finale peut dès maintenant acheter son billet sur le site de la FNAC.

 

Le slameur québécois David Goudreault, parrain du concours

Originaire de Trois-Rivières au Québec, David Goudreault participe depuis la fin des années 1990 à plusieurs dizaines de spectacles mélangeant poésie et rap. Travailleur social de profession, il anime divers événements et ateliers de création pour les jeunes dans les institutions scolaires, les organismes à vocation sociale et les centres de détention.

En mars 2011, il sort l’album ApprofonDire et gagne en juin la Coupe du monde de slam poésie en France. Il est le premier Québécois a remporté cette prestigieuse compétition. Il assure par la suite plusieurs premières parties des spectacles de l’emblématique slameur français Grand Corps Malade.

À l’automne 2012, il publie aux Écrits des Forges son premier récit poétique, Premiers soins, et la même année en France un recueil intitulé Mines à Vacarme (éditions Universlam).

 

Le rappeur français Passi, invité d’honneur

Né à Brazzaville (Congo), Passi grandit en région parisienne, où il s’initie au rap et au funk. Au début des années 1990, il fonde Ministère Amer avec Stomy Bugsy. Les textes du groupe révèlent au grand jour la dureté des réalités sociales actuelles. En 1997, Passi sort son premier album, Les Tentations, en partie produit par le célèbre rappeur français Akhenaton. Contenant les tubes « Je zappe et je mate »« Le Monde est à moi » et « Le Maton me guette », cet album se vend à plus de 400 000 exemplaires. En 1999, parallèlement à sa carrière solo, il réunit sous le nom de Bisso Na Bisso des rappeurs originaires du Congo. À la croisée du rap et de la musique africaine, ce projet fédérateur de générations se voit remettre par le président Nelson Mandela le prix du meilleur groupe africain et du meilleur vidéo-clip de l’année à la cérémonie des Kora Music Awards (South City, Afrique du Sud). Poète de rue, défenseur des mots, il livrera ce printemps 2013 son premier livre, intitulé Explication de textes, qui dépeint avec poésie, passion et révolte la réalité des générations issues de l’immigration.

 

Cette année, l’Office franco-québécois pour la Jeunesse est également partenaire du concours de slam Vive la parole libre !