Citoyenneté et immigration Canada (CIC) a publié un avis le 9 février 2015 expliquant les nouvelles exigences en lien avec des demandes de permis de travail sans étude d’impact sur le marché du travail (EIMT). Un EIMT est un document fourni par l’employeur canadien qui prouve qu’il n’a pas été en mesure de recruter localement.

Certaines situations spécifiques permettent d’être exempté d’EIMT (stage en soin de santé, échange réciproque, etc.). Ces exemption seront toujours possibles, mais les employeurs canadiens engageant des travailleurs étrangers de cette façon devront fournir à CIC des renseignements au sujet de leur entreprise et acquitter des frais de 230$ CAD.

Tous les détails d’application de cette nouvelle mesure devraient être publiés sous peu. Toutefois, l’Ambassade a confirmé à l’Association France-Québec que cette mesure s’applique à toutes les demandes de permis de travail avec exemption d’EIMT, laissant croire que les demandeurs de permis EIC devraient s’y soumettre. 

CIC a également annoncé que des frais de 100$ CAD seront exigés des demandeurs de permis de travail ouvert. Ce sera donc le cas pour les demandeurs de PVT en 2015.

Ces mesures seront mis en place à partir du 21 février 2015. 

Contact

Pour plus d’informations, contactez :

Dominique Montpetit, coordonnatrice des programmes jeunesse et Intermunicipalités
01 45 54 08 88
jeunes@francequebec.fr