La Maison des États-Unis à Paris accueille une exposition de photographies d’Aurélie Debusschère, d’images des archives nationales et musées du Québec et présente des cours-métrages réalisés par des réalisateurs Amérindiens (Wapikoni Mobile) jusqu’au 18 septembre 2013.

Après avoir vécu plusieurs mois dans différentes communautés autochtones au Québec, au Nouveau-Mexique et en Arizona, Aurélie Debusschère présente son projet baptisé MYHEARTISRED, Mon cœur est rouge, en référence à la nation Rouge, les Amérindiens.

L’exposition photographique qui se situe entre l’art et le reportage présente des portraits et des scènes de vie contemporaines de certaines nations amérindiennes du Québec, dont les Anishinabe-Algonquins, Atikamekw, Innus-Montagnais, Hurons-Wendats et les Mohawks.

Un projet écotouristique durable

Au-delà d’une simple exposition, la photographe aussi consultante en tourisme, souhaite développer une offre touristique en collaboration étroite avec les communautés locales qu’elle a pu approcher afin de promouvoir la culture et le savoir-faire autochtone en plus de créer des emplois durables dans les communautés.

Le projet est basé sur le concept suivant : Aurélie part vivre une immersion de quelques semaines dans une communauté, avec laquelle elle entreprend un travail photographique collectif et fonde les bases d’un développement écotouristique durable. Les photographies réalisées sont ensuite diffusées sur le marché de l’art à Genève et en Europe, dans le but d’interpeller de futurs clients désireux de vivre à leur tour une rencontre avec les Amérindiens sur leur territoire.

« Les Amérindiens du Québec » du 3 juin au 18 septembre 2013

Photo-galerie de La Maison des Etats-Unis
3, rue Cassette – Paris 6ème

Entrée libre du lundi au samedi de 10 heures à 19 heures